Diégèse  jeudi 17 avril 2008


ce travail est commencé depuis 3030 jours et son auteur est en vie depuis 17483 jours (17483 = nombre premier)
2008

ce qui représente 17,3311% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

le lieu sur Google-Earth


La littérature
La photographie
Gustav
Mathieu
Noëmie
D.
Badami et la métempsycose. http://www.panoramio.com/photo/4476958 - zwetkoff -








Pour que la parole renaisse, il aura fallu pour cela que j'efface beaucoup de ces mots que j'avais écrits sans même y penser. Pourtant, cependant, rien ne vient limiter l'écriture si ce n'est cette idée bâtarde que l'on pourrait être lu et que l'on pourrait être aimé.




Et aussi tout autre existant.



Tout autre existant ? Ce serait oublier que Le temps des images vient, obscur, endormi un peu. Rien ne peut expliquer les images. J'ai beaucoup d'images. Je vis avec beaucoup d'images. Le plus souvent, le moins souvent, je classe, je range, je range, je classe, j'enferme, je plie, je déplie et je replie, le plus souvent, le moins souvent. Cela ne sert à rien.



Vous pourriez arrêter ? Ce voyage n'a rien arrangé, rien dérangé non plus. Je suis à Badami. Je ne sais pas très bien où c'est. Vous continuez à parler comme si de rien était. C'est une bizarrerie que je ne pourrai sans doute pas expliquer.




2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


Il aura fallu pour cela que j'efface beaucoup de ces mots que j'avais écrits sans même y penser. Pourtant, cependant, rien ne vient limiter l'écriture si ce n'est cette idée bâtarde que l'on pourrait être lu et que l'on pourrait être aimé. Le plus souvent, le moins souvent, je classe, je range, je range, je classe, j'enferme, je plie, je déplie et je replie, le plus souvent, le moins souvent. Et aussi tout autre existant. Le temps des images vient, obscur, endormi un peu. Je suis à Badami. Je ne sais pas très bien où c'est. C'était une bizarrerie que je ne pourrai sans doute pas expliquer. Ce voyage n'a rien arrangé, rien dérangé non plus.