Diégèse  mercredi 30 avril 2008


ce travail est commencé depuis 3043 jours et son auteur est en vie depuis 17496 jours (23 x 37 jours)
2008

ce qui représente 17,3925% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

le lieu sur Google-Earth


La littérature
La photographie
Gustav
Mathieu
Noëmie
D.
Je ne sais plus très bien où cela se trouve. http://www.panoramio.com/photo/476413 - roux -








C'est ainsi que j'ai proposé au texte d'aller ailleurs.


Je crois que la pluie a recommencé à tomber en gouttes drues puis plus fines. Je vais pouvoir sortir, peut-être. D'habitude, je ne dois sortir que l'hiver. Le soleil me met en alerte.





C'est une alerte un peu jouée.



Je n'aime pas le jour lumineux. Il est plus facile, plus rapide, il est plus simple, plus instantané, il est plus immédiat, plus direct, il est plus rassurant, en fait, de se plonger dans la nuit. La nuit est une tendresse sûre. La nuit est un passage à l'acte.






À supposer que ma connaissance s'accroisse par degrés et qu'il y ait en moi en puissance bien des choses qui ne sont pas encore en acte...





Je ne connais comme acte que le texte.


2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


Le jour lumineux. J'ai proposé au texte d'aller ailleurs. Il est plus facile, plus rapide, il est plus simple, plus instantané, il est plus immédiat, plus direct, il est plus rassurant, en fait, de se plonger dans la nuit. À supposer que ma connaissance s'accroisse par degrés et qu'il y ait en moi en puissance bien des choses qui ne sont pas encore en acte... Une tendresse sûre. Une alerte un peu jouée. La pluie a recommencé à tomber en gouttes drues puis plus fines. Je ne dois sortir que l'hiver.