Diégèse  mercredi 10 décembre 2008



ce travail est commencé depuis 3267 jours et son auteur est en vie depuis 17720 jours (23 x 5 x 443 jours)
2008

ce qui représente 18,4368% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain

le lieu sur Google-Earth

La littérature
La photographie
Gustav
Mathieu
Noëmie
D.
Amantea, comme une invitation à aimer. http://www.panoramio.com/photo/13524421 - davizzino -






Notre propre esprit, sans raison aucune, ignore que le temps passe.





Les sentiments veulent lui prouver de toutes leurs forces la vérité du temps qui passe, mais ils n'y parviennent pas.


J'y parvenais parfois avant le début de ma nuit.





Et dans tes nuits, il y a encore la question du sommeil.





Toujours et encore le sommeil. Il y a le rêve aussi et il y a dix ans, le rêve était plus fort.


Je crois que le solstice arrive et que mes souvenirs rallongent.







Tu as perdu le souvenir et ton souvenir me manque pour écrire ce texte.
 


2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


Le temps passe. Il y a encore la question du sommeil. Il y a dix ans, le rêve était plus fort. Prouver de toutes leurs forces la vérité. Toujours et encore. Avant le début de ma nuit. Je crois que le solstice arrive et que mes souvenirs rallongent. Ton souvenir me manque.