Diégèse  mercredi 13 février 2008


ce travail est commencé depuis 2966 jours et son auteur est en vie depuis 17419 jours (17419 = nombre premier)
2008

ce qui représente 17,0274% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

le lieu sur Google-Earth

La littérature
La photographie
Gustav
Mathieu
Noëmie
D.
Du manque, de l'existence, du manque et de l'existence, c'est ainsi que va le texte, c'est ainsi que va toujours le texte. Mais il y a pourtant beaucoup d'autres possibilités. http://www.panoramio.com/photo/5748191- JMZ2007 -






Allons voir, un peu plus loin, des bateaux et des villas.



Je suis déjà allé revoir l'hôtel et j'ai participé à la fête annuelle, moins longtemps.





Je vais jouer moi aussi à être déjà venu là, écrire quelques mots pensifs avec un parfum étranger dans le cou.





Ils marchent le long du lac de Côme.





Ils marchent le long du lac de Côme.




Ils ont un fou rire. Ils rient.



Tu ris.



Je ris. Je ne suis jamais venu ici. J'ai tout inventé. De cette évocation élaborée à partir de la seule idée d'être déjà venu là, je crée  le souvenir de sa présence. Mais cette présence déjà venue là, elle aussi, demeure pour autant improbable.







Combien de temps à jamais passé à essayer de décrire le monde ?


2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


Mais il y a beaucoup d'autres possibilités. L'évocation élaborée à partir de la seule idée d'être déjà venu là et que pourtant le souvenir de sa présence, cette présence déjà venue là elle aussi demeure pour autant improbable. Combien de temps à jamais passé à essayer de décrire le monde ? Toutes les raisons qui servent à la perception soit de la cire soit de quelque autre corps prouvent en même temps, et mieux, la nature de mon esprit. L'endroit de sa naissance est clairement identifié. Je vais jouer moi aussi à être déjà venu là, écrire quelques mots pensifs avec un parfum étranger dans le cou. Je suis allé revoir l'hôtel et j'ai participé à la fête annuelle, moins longtemps. Voir, un peu plus loin, des bateaux et des villas.