Diégèse  mercredi 20 février 2008


ce travail est commencé depuis 2973 jours et son auteur est en vie depuis 17426 jours (2 x 8713 jours)
2008

ce qui représente 17,0607% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

le lieu sur Google-Earth

La littérature
La photographie
Gustav
Mathieu
Noëmie
D.
Ils sont à Bolzano. On dit aussi Bozen. Ils se dirigent vers Venise. Ils arriveront sans doute bientôt à Venise. http://www.panoramio.com/photo/2890561 - 4628N1120E -





Je vais maintenant regarder par une exploration plus scrupuleuse s'il n'y a pas peut-être encore en moi d'autres choses vers lesquelles je n'ai pas jusqu'à présent retourné mon regard.





Tu me parais pâle et sans grande douceur ni envers toi, ni pour la vie.



J'ai dormi devant les programmes cryptés de la télévision. Il n'y a pas d'imposture, il n'y a sans doute que la reconnaissance de la fragilité mêlée indissociablement à la force et il y a sans doute la force mêlée indissociablement à la fragilité, à la pauvreté, à la très grande pauvreté de l'homme.





Les instants de nuit ont été perdus dans la nuit.



La nuit de Bolzano marque du froid toute autre idée de sexe. Ce que je vois de ma fenêtre m'apparaît comme le début d'un film.





Ce serait ta ville et comme ce serait ta ville, tu irais.





Je vais maintenant regarder par une exploration plus scrupuleuse s'il n'y a pas peut-être encore en moi d'autres choses vers lesquelles je n'ai pas jusqu'à présent retourné mon regard.





Tu cites Descartes comme ces voix enregistrées qui font des annonces dans les gares.


2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


Ce serait ta ville et comme ce serait ta ville, tu irais. Ce que je vois de ma fenêtre m'apparaît comme le début d'un film. Il n'y a pas d'imposture, il n'y a sans doute que la reconnaissance de la fragilité mêlée indissociablement à la force et il y a sans doute la force mêlée indissociablement à la fragilité, à la pauvreté, à la très grande pauvreté de l'homme. Je vais maintenant regarder par une exploration plus scrupuleuse s'il n'y a pas peut-être encore en moi d'autres choses vers lesquelles je n'ai pas jusqu'à présent retourné mon regard. Les instants de nuit ont été perdus dans la nuit. La nuit de Bolzano marque du froid toute autre idée de sexe. Tu me parais pâle et sans grande douceur ni envers toi, ni pour la vie. J'ai dormi devant les programmes cryptés de la télévision.