Diégèse  dimanche 24 février 2008


ce travail est commencé depuis 2977 jours et son auteur est en vie depuis 17430 jours (2 x 3 x 5 x 7 x 83 jours)
2008

ce qui représente 17,0797% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

le lieu sur Google-Earth

La littérature
La photographie
Gustav
Mathieu
Noëmie
D.
Il y a des jours sans commentaires. Il y a des jours où il n'est rien nécessaire d'ajouter à l'exercice de remémoration que Gustav tente d'effectuer. Il n'y a rien à ajouter à la douleur nostalgique, nostalgique et floue de leur mémoire. http://www.panoramio.com/photo/3971779 - Luc.c -





Je me rappelle la neige mauve. Dans le même temps. Je marche le long de la mer, poussé par le vent, arraché parfois. Mais il y avait une autre chose que j'affirmais, et même que j'estimais percevoir clairement à cause de l'habitude que j'avais de la croire, et que cependant, en réalité, je ne percevais pas. Il monte une clameur confuse, une agitation confuse, une illusion, une illusion de confusion, de grande confusion, de très grande confusion.





Est-ce que l'on peut donc atteindre la vérité ?



Et quand la pensée vacille, se perd, se plonge dans le sommeil et laisse le rêve la conduire. Tu me laisses exsangue et tous mes rêves brisés et tu m'as pris mes mots.




2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


Et quand la pensée vacille, se perd, se plonge dans le sommeil et laisse le rêve la conduire. Est-ce que l'on peut donc atteindre la vérité ? Il monte une clameur confuse, une agitation confuse, une illusion, une illusion de confusion, de grande confusion, de très grande confusion. Mais il y avait une autre chose que j'affirmais, et même que j'estimais percevoir clairement à cause de l'habitude que j'avais de la croire, et que cependant, en réalité, je ne percevais pas. Dans le même temps. Je marche le long de la mer, poussé par le vent, arraché parfois. Je me rappelle la neige mauve. Tu me laisses exsangue et tous mes rêves brisés et tu m'as pris mes mots.