Diégèse  lundi 25 février 2008


ce travail est commencé depuis 2978 jours et son auteur est en vie depuis 17431 jours (17431 = nombre premier)
2008

ce qui représente 17,0845% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

le lieu sur Google-Earth

La littérature
La photographie
Gustav
Mathieu
Noëmie
D.
La promenade du lido va durer une semaine. C'est une promenade qui contourne Venise. C'est une promenade qui pourrait nier Venise, comme destination et comme littérature. C'est une promenade lente. http://www.panoramio.com/photo/6012959 - Norbert MAIER -






Nous sommes allés nous promener doucettement.



Je longe la mer, le vent italien comme une caresse un peu plus violente, désemparée. En arithmétique et en géométrie, quand je considérais une chose fort simple et facile, par exemple que l'addition de deux et de trois fait cinq, ou choses semblables, n'avais-je pas, de celles-là au moins, une intuition assez transparente pour affirmer qu'elles étaient vraies ?





Mais il n'y a plus besoin de s'interroger sur la vérité. Il n'y a plus besoin de s'interroger sur ce qui pourrait être vrai, sur ce qui pourrait ne pas être vrai. Il y a tous ces émetteurs qui nous donnent toujours toute la vérité. Avant, parfois, les émetteurs s'arrêtaient.



Je n'aurais pas dû revenir, alors je n'aurais pas dû venir, alors je n'aurais pas dû, alors je n'aurais pas dû partir, alors je n'aurais pas dû repartir.






On annonce un temps plus froid.





Vous êtes maintenant assagis, voyageurs et dociles, prompts à croire que vous vivez encore. Vous êtes installés dans cette longue scène au bord de la mer. Vous êtes installés dans cette longue promenade le long du lido. Vous ne savez pas si vous en reviendrez. Vous ne savez pas si vous y reviendrez.


2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


On annonce un temps plus froid. Je n'aurais pas dû revenir, alors je n'aurais pas dû venir, alors je n'aurais pas dû, alors je n'aurais pas dû partir, alors je n'aurais pas dû repartir. Avant, parfois, les émetteurs s'arrêtaient. En arithmétique et en géométrie, quand je considérais une chose fort simple et facile, par exemple que l'addition de deux et de trois fait cinq, ou choses semblables, n'avais-je pas, de celles-là au moins, une intuition assez transparente pour affirmer qu'elles étaient vraies ? Les pulpes de fruit écrasées dans les torchons. Je longe la mer, le vent italien comme une caresse un peu plus violente, désemparée. Nous sommes allés nous promener doucettement. Vous êtes maintenant assagis, voyageurs et dociles, prompts à croire que vous vivez encore.