Diégèse  vendredi 4 janvier 2008


ce travail est commencé depuis 2926 jours et son auteur est en vie depuis 17379 jours (32 x 1931 jours)
2008

ce qui représente 16,8364% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain




La littérature
La photographie
Gustav
Mathieu
Noëmie
D.
Qu'est-ce qu'ils ont fait à Marseille ? Qu'est-ce qu'ils ont fait de la tempête, du mauvais temps, de la pluie et du vent ? Je ne connais pas Marseille sous la pluie. Les personnages ne connaissent pas Marseille sous la pluie. Nous devrons faire un effort d'imagination. À Marseille sous la pluie, s'oppose, se superpose Beyrouth sous la pluie. Les personnages peuvent faire à Marseille sous la pluie ce qu'ils auraient fait à Beyrouth sous la pluie. Ils peuvent aussi ne rien faire.





Je me suis demandé toute la journée si quelqu'un allait me reconnaître malgré mon bonnet, malgré mes lunettes de soleil, malgré l'incongruité de mes lunettes de soleil sous la pluie et dans le vent de l'hiver marseillais.
Personne ne m'a reconnu. Dois-je en déduire que je ne suis plus célèbre ?






Je pourrais comprendre Gustav. Cela fait beaucoup plus longtemps que lui que l'on ne me reconnaît plus dans les rues et je n'ai plus besoin de déguisement. Pour autant, je sais aussi que c'est la perspective de cette rencontre qui rend la vie supportable.





Je ne suis pas restée dans le centre ville. Je me suis éloignée en suivant le tracé de la ligne de tramway. Ce n'est pas n'importe quel tramway qui ferait n'importe quel parcours. C'est ce tramway qui a servi à s'échapper de la ville, à découvrir plus vite les calanques, à construire des cabanes sur les rochers, à suivre l'éloignement continu des îles du Frioul, à rapporter au vieux port des objets de contrebande, des animaux engraissés. Derrière les vitres, j'ai regardé longtemps la mer.





Nous ne nous connaissons pas encore, pas encore vraiment. Je vous écoute. Je vous ai écoutés. Je ne sais pas ce que vous dites vraiment. Vous jouez votre rôle, tel que Gustav l'a défini mais vous pourriez tout aussi bien rester silencieux. Vous ne saurez rien de ce que j'ai fait à Marseille aujourd'hui. J'ai peut-être seulement dessiné des mots d'amour à côté des timbres de cartes postales que j'ai envoyées en nombre.


2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


Des mots d'amour dessinés à côté des timbres. La scène est une nouvelle fois silencieuse et obscure. Vous pourriez ainsi rester silencieux. Et je suis finalement contraint d'avouer qu'il n'y a rien de ce que je tenais autrefois pour vrai dont il ne soit permis de douter. (Descartes) Il a servi à s'échapper de la ville, à découvrir plus vite les calanques, à construire des cabanes sur les rochers, à suivre l'éloignement continu des îles du Frioul, à rapporter au vieux port des objets de contrebande, des animaux engraissés. Je n'arrive pas à partir, englué dans les rues droites et pentues qui encerclent le vieux port, incapable de déclencher un peu d'imagination. L'inadvertance renvoie à ta désinvolture. C'est la perspective de la rencontre qui rend la vie supportable.