Diégèse  lundi 14 janvier 2008


ce travail est commencé depuis 2936 jours et son auteur est en vie depuis 17389 jours (17389 = nombre premier)
2008

ce qui représente 16,8842% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

le lieu sur Google-Earth

La littérature
La photographie
Gustav
Mathieu
Noëmie
D.
Est-ce que Gustav va raconter VIntimille ? Je n'en suis pas certain et je ne suis pas non plus certain que cela soit si important. Mais je dois aussi m'entraîner au filage de la conversation des personnages sur plusieurs jours. Alors, peut-être que Gustav va continuer le dialogue et peut-être que cela va former des séquences comme les séquences de 2006. Mais je sais que rien de tout cela n'est vrai et que jamais la lune de Saturne se le rappellera. http://www.panoramio.com/photo/2200512 - XXenzo -





Je ne sais pas pourquoi je ne raconte rien. Ce sont peut-être ces rendez-vous manqués. C'est peut-être cette solitude forcée dans laquelle je m'enfouis. Je ne sais pas ce qui m'empêche, ce qui me fait taire, ce qui me fait taire entièrement.







C'est souvent l'événement qui fait parler, un événement, n'importe quel événement, n'importe quel événement qui apporte le trouble, qui puisse l'apporter et le texte cherche alors la preuve de ce trouble, il l'inspecte, il le dévisage.



C'est pourquoi je vais maintenant à nouveau méditer ce que j'ai cru être autrefois, avant d'en être venu à ces pensées.





Descartes. Encore lui.


2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


L'événement. Je cherche la preuve de leur trouble. La lune de Saturne ne se rappellera rien. C'est pourquoi je vais maintenant à nouveau méditer ce que j'ai cru être autrefois, avant d'en être venu à ces pensées. Les lignes qui s'emmêlent dans des histoires qui ne disent jamais rien. Est-ce la solitude forcée et les yeux de fous qui se posent sur mes yeux tout le long du jour ? Ces rendez-vous manqués. Rien de tout cela n'est vrai.