Diégèse samedi 19 janvier 2008


ce travail est commencé depuis 2941 jours (17 x 173 jours)
et son auteur est en vie depuis 17394 jours (2 x 3 x 13 x 223 jours)
2008

ce qui représente 16,9081% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

le lieu sur Google-Earth

La littérature
La photographie
Gustav
Mathieu
Noëmie
D.
Les personnages sont toujours à Alassio. Je ne sais plus bien où ils seront demain. Ils vont peut-être quitter cette côte un peu émolliente en hiver. Je ne sais pas ce qu'ils font ensemble en Italie. Je ne sais pas si cette année, ils vont réussir à trouver une intrigue, à justifier leur statut de personnage en justifiant ainsi l'écriture du texte.





C'est un jeu facile de faire croire que l'on existe, de faire croire que l'on est vivant, que l'on est un sac à souvenirs, un gros sac à souvenirs.





Mais l'intrigue n'avance toujours pas.






Faut-il toujours une intrigue ? Il suffit parfois d'une seule idée de forme pour ne pas pleurer.




Cela ne suffit pas. Ce n'est pas la vie, ça ne ressemble pas à la vie.





Il n'y a aucun bénéfice à se laisser énerver par ces ambiguïtés constantes.


2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


Ça regarde ! C'est un jeu facile de faire croire que l'on existe, de faire croire que l'on est vivant, que l'on est un sac à souvenirs, un gros sac à souvenirs. Il n'y a aucun bénéfice à se laisser énerver par les ambiguïtés constantes. Je n'admets rien maintenant qui ne soit nécessairement vrai. Le manteau de laine que je portais à dix-neuf ans. Je traîne, inquiétant les passants de mon air triste. une seule idée de forme pour ne pas pleurer. Si c'est ça, la vie !