Diégèse  mercredi 23 janvier 2008


ce travail est commencé depuis 2945 jours et son auteur est en vie depuis 17398 jours (2 x 8699 jours)
2008

ce qui représente 16,9272% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

le lieu sur Google-Earth

La littérature
La photographie
Gustav
Mathieu
Noëmie
D.
Je les ai envoyé marcher dans les rues de Turin la nuit. Je les ai envoyé se rendre possibles à la manière de Nietzsche dans les rues de Turin la nuit. Ils peuvent marcher silencieusement et faire de cette promenade une métaphore totale. Ils pourraient marcher silencieusement. http://www.panoramio.com/photo/1530821 - Cagliostro Arts -







Gustav et Mathieu ont quitté momentanément la scène.





Je croyais qu'il ne s'agissait plus d'une scène. Il s'agit désormais de rues et de vraies rues. Regarde. Nous sommes à Turin et les rues sont agréables et tranquilles. Tu sais ce que Nietzsche disait : "Turin est le premier endroit où je suis possible". Soyons possibles aussi.




Je ne peux pas répondre. Je suis désolée. Je ne peux jamais te regarder et comprendre en même temps ce que tu dis. Je ne sais d'ailleurs pas si tu devrais vraiment t'adresser à moi.



Là, cela ne reprend pas, cela continue.



Il y a trop de narrateurs pour ces situations ténues. Il y a trop de narrations qui tendent à nous faire exister dans toutes ces images et même dans les rues de Turin, la nuit. Or maintenant je sais avec certitude que je suis et en même temps qu'il se peut que toutes ces images, et généralement tout ce qui est rapporté à la nature du corps, ne soient rien que des rêves.





Nous pourrions aussi avoir une lecture politique de notre statut de personnage.



2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


Lecture politique. Je ne peux jamais te regarder et comprendre en même temps ce que tu dis. Mais là, cela ne reprend pas, cela continue. Or maintenant je sais avec certitude que je suis et en même temps qu'il se peut que toutes ces images, et généralement tout ce qui est rapporté à la nature du corps, ne soient rien que des rêves Une métaphore totale. Turin est le premier endroit où je suis possible. Nietzsche. Ce garçon sympathique et un peu brouillon qui se cache. C'était agréable et tranquille.