Diégèse  jeudi 17 juillet 2008


ce travail est commencé depuis 3121 jours et son auteur est en vie depuis 17574 jours (2 x 3 x 29 x 101 jours)
2008

ce qui représente 17,7592% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

le lieu sur Google-Earth

La littérature
La photographie
Gustav
Mathieu
Noëmie
D.
Il n'y a plus de sorcière dans le château de Rieux. http://www.panoramio.com/photo/9306328 - Sébillet Jean-Charles -





Tu penses à quels voyages ?







Je pense d'abord à Venise. Mais la ville aux canaux me prend mes mots. Puis je pense à la Bretagne un jour d'été quand le granit vibre, la lumière abasourdit. Puis je ne pense plus à rien, et surtout pas à l'été, l'été qui brûle, l'été qui fatigue, l'été qui embrume l'esprit de chaleur.



Et que fais-tu des souvenirs de voyages ?






Ils sont dans une boîte bleue. Ils forment ce vieux réseau de clients fidèles qui me fournit en mots et qui les transforment.




L'écriture est sans doute la plus grande et principale perfection de l'homme.


Je ne sais pas écrire. Et puis qu'écrire sur ce monde qui s'échappe et qui ne se comprend plus ?







Tu as raison. Je voudrais écrire autre chose. Je voudrais pouvoir écrire des chansons, savoir écrire des chansons, des chansons que l'on fredonnerait, parfois doucement, parfois à pleine gorge.


2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


L'été qui brûle, l'été qui fatigue, l'été qui embrume l'esprit de chaleur. Je peux écrire sur ce monde qui s'échappe et qui ne se comprend plus. Je voudrais pouvoir écrire des chansons, savoir écrire des chansons, des chansons que l'on fredonnerait, parfois doucement, parfois à pleine gorge. La plus grande et principale perfection de l'homme. Les souvenirs de voyage sont dans une boîte bleue. Le granit vibre, la  lumière abasourdit. La ville aux canaux me prend mes mots. Ce vieux réseau de clients fidèles.