Diégèse  samedi 7 juin 2008


ce travail est commencé depuis 3081 jours et son auteur est en vie depuis 17534 jours (2 x 11 x 797 jours)
2008

ce qui représente 17,5716% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

le lieu sur Google-Earth

La littérature
La photographie
Gustav
Mathieu
Noëmie
D.
Car il faut s'éloigner du port de Brest pour entrer dans la ville avant que les rues ne se vident. http://www.panoramio.com/photo/8608746 - Ronan Meignen -








Je ne verrai rien. Il n'y aura jamais que des rues tristes.




Et puis il ne s'agit pas de voir. Je vois les rues, je vois leur tristesse, je vois bien, mais pourtant cela ne me satisfait pas encore entièrement.


Je ne vois rien non plus. Je vais avec le jour, avec la nuit, vers le solstice sans plus de résignation. Je ne sais plus pourquoi je voyage ainsi, les idées tournent un peu avec le surplus de bière.





Il s'agissait certainement de vider les rues et de pouvoir écrire les rues ainsi vidées.






Mais ce texte-là reste et demeure inaccessible. Je ne l'ai pas écrit, ni même le suivant. Je ne sais plus écrire, mais je peux te parler.


2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


Il s'agissait certainement de vider les rues. Il n'y aura jamais que des rues tristes. Je vais avec le jour, avec la nuit, vers le solstice sans plus de résignation. Mais pourtant cela ne me satisfait pas encore entièrement. Ni même le suivant. Je ne sais plus pourquoi je voyage ainsi, les idées tournent un peu avec le surplus de bière. Mais je peux te parler. Mais ce texte-là reste et demeure inaccessible.