Diégèse  dimanche 8 juin 2008


ce travail est commencé depuis 3082 jours et son auteur est en vie depuis 17535 jours (3 x 5 x 7 x 167 jours)
2008

ce qui représente 17,5763% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

le lieu sur Google-Earth

La littérature
La photographie
Gustav
Mathieu
Noëmie
D.
C'est en Bretagne. http://www.panoramio.com/photo/4273301 - lagadec29 -





Ce ne sont que des mots qui passent, des mots qui partent. Moi je voudrais aussi des textes. Et il ne se passera rien, puisqu'il ne se passe jamais rien.





Et les rues pourraient aujourd'hui se remplir, pourraient même grouiller de monde, il ne se passerait rien.






Un mois d'éclipse, il ne se passerait rien



Il aura fallu des tours, des chemins perdus dans la ville et le froid du vent après l'alcool pour que tu acceptes de me rejoindre, comme une doublure décalée, asynchrone, privée de quelque perfection.





Tu cites Descartes, maintenant ? La date sera connue, assez connue, assez peu connue, pas connue, et l'on voudra qu'elle ne soit pas connue. Tu cites Descartes, mais je ne sais pas à qui tu t'adresses.


2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


Et les rues pourraient aujourd'hui se remplir, pourraient même grouiller de monde. Et il ne se passera rien, puisqu'il ne se passe jamais rien. La date est connue, assez connue, assez peu connue, pas connue, et l'on voulait qu'elle ne soit pas connue. Privée de quelque perfection. Un mois d'éclipse. Comme une doublure décalée, asynchrone. Il aura fallu des tours, des chemins perdus dans la ville et le froid du vent après l'alcool pour que tu acceptes de me rejoindre. Ce ne sont que des mots qui passent, des mots qui partent.