Diégèse  dimanche 15 juin 2008


ce travail est commencé depuis 3089 jours et son auteur est en vie depuis 17542 jours (2 x 72 x 179 jours)
2008

ce qui représente 17,6092% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

le lieu sur Google-Earth

La littérature
La photographie
Gustav
Mathieu
Noëmie
D.
Morgat, comme un mystère. http://www.panoramio.com/photo/9112051 - panzanio -






Il y a bien cependant une limite, il doit bien y avoir cependant une limite à cette immobilité, à ce silence.





La limite, c'est notre choix, c'est notre choix de choisir ou de ne pas choisir de comprendre. C'est à dire la limite de l'entendement et conjointement de la volonté.


C'est donc la limite de l'espace sans limite qui témoignerait non pour le jour, mais pour la nuit.







C'est la limite des corps.



C'est la limite du corps. Le pluriel est une approximation. Ton visage dément le corps trop sage.






Le corps dans le paysage. Petit passage et la route défile. Un climat doux et amusé et amusé encore par les brumes qui délassent. Ces jours-là.


2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


Ces jours-là. Il y a bien cependant une limite, il doit bien y avoir cependant une limite à cette immobilité, à ce silence. Le pluriel est une approximation. C'est à dire de l'entendement et conjointement de la volonté. L'Espace sans limite qui témoignerait non pour le jour, mais pour la nuit. Un climat doux et amusé et amusé encore par les brumes qui délassent. Petit passage et la route défile. Ton visage dément le corps trop sage.