Diégèse  samedi 21 juin 2008


ce travail est commencé depuis 3095 jours et son auteur est en vie depuis 17548 jours (22 x 41 x 107 jours)
2008

ce qui représente 17,6373% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

le lieu sur Google-Earth

La littérature
La photographie
Gustav
Mathieu
Noëmie
D.
Le parc Thabor à Rennes. http://www.panoramio.com/photo/1301929 - Pol Wallon -






Oui, il suffit que je regarde un oiseau dans le ciel, une fourmi ou un être plus simple et plus petit encore pour mesurer une liberté plus grande.



Je n'en sais plus rien. Je voudrais bien le croire. Je ne parviens plus à le croire. Je voudrais bien les croire. Je ne parviens plus à les croire. Je voudrais bien vous croire. Je ne parviens plus à vous croire.







C'est cette violence qui l'a poussé à l'abandon.




Pourtant, il n'y a que la volonté, ou liberté de décision, que j'expérimente si grande en moi. Et la vie fait plus envie encore. malgré l'impression de kermesse désolée.





La vie, la mémoire, ce sont  des mots qui viennent pour toi avant que tu n'existes.


2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


Il n'y a que la volonté, ou liberté de décision, que j'expérimente si grande en moi. Cette violence qui l'a poussé à l'abandon. Je voudrais bien le croire. Je ne parviens plus à le croire. Je voudrais bien les croire. Je ne parviens plus à les croire. Je voudrais bien vous croire. Je ne parviens plus à vous croire. Il suffit que je regarde un oiseau dans le ciel, une fourmi ou un être plus simple et plus petit encore pour mesurer une liberté plus grande. Plus envie encore. L'impression de kermesse désolée. Des mots qui viennent pour toi avant que tu n'existes. Je n'en sais plus rien.