Diégèse  mardi 24 juin 2008


ce travail est commencé depuis 3098 jours et son auteur est en vie depuis 17551 jours (17551 = nombre premier)
2008

ce qui représente 17,6514% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

le lieu sur Google-Earth

La littérature
La photographie
Gustav
Mathieu
Noëmie
D.
Il s'agit bien de Nozay. http://www.nozay44.com/tourisme/etang.htm





Nous ne pourrons pas nous retrouver si tu me lances de fausses pistes. Nous sommes ici pour que je puisse aller de nouveau vers l'avenir et tu me proposes toujours de tourner la tête en regardant vers le passé. Alors, je crois distinguer l'avenir et l'avenir se cache. C'est fatigant.





Tu ne comprends pas ce que procure la fatigue. Tu ne comprendras donc jamais cette indifférence que j'expérimente.






Je n'aime pas lire les traces de la fatigue dans le texte. J'écris ainsi rarement le soir. Je ne suis plus le même le soir, dans la nuit qui ferme mes yeux.




La fatigue, la fatigue et le sommeil, et le sommeil aussi, sont une éclipse et l'éclipse peut faire pleurer.


2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


Tu ne comprends pas ce que procure la fatigue. Je crois distinguer l'avenir et l'avenir se cache. Tourner la tête en regardant vers le passé. Cette indifférence que j'expérimente. L'éclipse peut faire pleurer. Tu me lances de fausses pistes. Je n'aime pas lire les traces de la fatigue dans le texte. Je ne suis plus le même le soir, dans la nuit qui ferme mes yeux.