Diégèse  dimanche 29 juin 2008


ce travail est commencé depuis 3103 jours et son auteur est en vie depuis 17556 jours (22 x 3 x 7 x 11 x 19 jours)
2008

ce qui représente 17,6749% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

le lieu sur Google-Earth

La littérature
La photographie
Gustav
Mathieu
Noëmie
D.
Je ne sais pas s'il s'agit ici de la mer ou de la Loire. Il s'agit plutôt de la mer.






Les promenades servent à inventer des souvenirs. Elles peuvent aussi imaginer la ville.






Elles n'ont pour moi, dans mon travail d'écriture, aucun rôle particulier.


Il n'y a que quand je me promène, quand je me promène vraiment, quand je me promène sans but, sans autre but que la promenade, il n'y a que dans ces moments, ces quelques heures chaque année, il y a que je sais que j'existe. Parfois, je m'arrête un instant, je laisse les yeux fermés. Quand je rentre, parfois, pendant une heure ou deux, j'arrive à comprendre ce que je lis.






Les conversations hésitent, vont et viennent et se marchent lentement les unes sur les autres. Elles parviennent toujours à leur but. Elles en reviennent toujours à l'existence, à la mémoire, à la mémoire qui invente l'existence. Elles en reviennent toujours à l'auteur.





Je ne suis pas l'auteur qui a choisi votre nom.


2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


La ville. Aucun rôle particulier. Inventer des souvenirs. Je sais que j'existe. Je laisse les yeux fermés. Les conversations hésitent, vont et viennent et se marchent lentement les unes sur les autres. J'arrive à comprendre ce que je lis. J'ai choisi votre nom.