Diégèse  samedi 24 mai 2008


ce travail est commencé depuis 3067 jours et son auteur est en vie depuis 17520 jours (24 x 3 x 5 x 73 jours)
2008

ce qui représente 17,5057% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

le lieu sur Google-Earth

La littérature
La photographie
Gustav
Mathieu
Noëmie
D.
Un coin d'enfance, presque, à la mémoire frauduleuse. http://www.panoramio.com/photo/6263124 - elena.filippova89 -






Tu veux venir désormais ? Tu veux venir alors que tu ne voulais pas.



Je ne sais pas encore. Oui, non et rien qui vaille, et rien qui aille, qui aille avec nos vies.





Il faut que tu saches maintenant. Les heures se creusent. Regarde, Ton image descend dans l'eau avec les arabesques d'une flottaison malhabile. Les grands pylônes électriques soutiennent les nuages qui tombent.





Ce sont des images. Ce sont des métaphores. C'est frauder le réel. Toute fraude en effet et toute tromperie dépendent de quelque défaut, la lumière naturelle le fait voir manifestement.





C'est aussi l'écriture. Écrire, ce n'est pas comprendre et ce n'est pas lire. Mais la vie...


2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


Mais la vie. Écrire, ce n'est pas comprendre et ce n'est pas lire. Oui, non et rien qui vaille, et rien qui aille, qui aille avec nos vies. Toute fraude en effet et toute tromperie dépendent de quelque défaut, la lumière naturelle le fait voir manifestement. Ils soutiennent aussi les nuages qui tombent. Ton image descend dans l'eau avec les arabesques d'une flottaison malhabile. Les heures se creusent. Tu veux venir alors que tu ne voulais pas.