Diégèse  mardi 27 mai 2008


ce travail est commencé depuis 3070 jours et son auteur est en vie depuis 17523 jours (33 x 11 x 59 jours)
2008

ce qui représente 17,5198% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

le lieu sur Google-Earth


La littérature
La photographie
Gustav
Mathieu
Noëmie
D.
Il y a toujours le viaduc de Morlaix. http://www.panoramio.com/photo/6050492 - rum911 -





Jamais les traces du monde... Je me rappelle aussi. Je me rappelle le soir dans les villes et je me rappelle aussi avoir dit oui parfois, avoir dit non parfois. Désormais, nous ne faisons plus de fête et ces fins de semaine, les maisons restent vides, sans cris et sans désir. Puis, je ne me rappelle plus. Je ne me rappelle plus pour ne pas ressentir l'angoisse de choisir d'avoir raison ou d'avoir tort sur un avenir lointain.





Tu me rejoindras près du viaduc de Morlaix, nous en compterons les arches avec méthode, recommençant sans fin pour ne pas nous tromper.



Tu proposes toujours des compromissions.






Ou des compromis. Je me suis tellement accoutumée ces jours-ci à détacher l'esprit des sens, et j'ai mis tant de soin à remarquer qu'il y a fort peu de perceptions vraies concernant les choses corporelles.



Ou bien ce sera quelque part entre Caen et Annecy, comme l'éclipse partielle de 2003.






Je ne sais plus quoi écrire de vos dialogues. Je ne sais plus quoi écrire, si j'ai jamais su écrire quelque chose de vous. Vous ne regardez pas vraiment la Bretagne. Vous oubliez la Bretagne. Vous restez collés au texte que l'on vous donne, au texte qui vous est proposé, qui n'est pas le texte que j'écris. Vous pourriez faire autrement.


2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


Je ne me rappelle plus. Je me rappelle aussi. Je me rappelle le soir dans les villes et je me rappelle aussi avoir dit oui parfois, avoir dit non parfois. L'angoisse de choisir d'avoir raison ou d'avoir tort sur un avenir lointain. Je me suis tellement accoutumé ces jours-ci à détacher l'esprit des sens, et j'ai mis tant de soin à remarquer qu'il y a fort peu de perceptions vraies concernant les choses corporelles. Entre Caen et Annecy. Tu me rejoindras près du viaduc de Morlaix, nous en compterons les arches avec méthode, recommençant sans fin pour ne pas nous tromper. Mais nous ne faisons plus de fête et ces fins de semaine, les maisons restent vides, sans cris et sans désir. Tu proposes toujours des compromissions.