Diégèse  samedi 15 mars 2008


ce travail est commencé depuis 2997 jours et son auteur est en vie depuis 17450 jours (2 x 52 x 349 jours)
2008

ce qui représente 17,1748% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

le lieu sur Google-Earth

La littérature
La photographie
Gustav
Mathieu
Noëmie
D.
Ce doit être un beau village du Lazio. Ce doit être beau. Mais cela n'a pas grande importance. http://www.panoramio.com/photo/4136201 - Jürgen Stöffler -








Dans le train, je prépare une courte introduction et je parle de Proust de l'utopie.




Il y a ce voyage et il y a la littérature et il y a entre les deux une grande différence.





Je voudrais inventer. Je voudrais pouvoir inventer. Que va-t-on inventer aujourd'hui qui aura cent cinquante ans dans cent cinquante ans ?



L'utopie, ce serait le lieu magnifique de l'amour apaisé.






C'est toujours difficile, toujours aussi difficile d'échapper à la forme métaphorique. La journée s'inscrit blanche dans la mémoire.



C'est douloureux, cet apaisement.



Moi j'imagine autre chose. Je les vois assis dans le bleu de la nuit, qui veillent sur la plaine latine.






Nous sommes à Sermoneta, comme un petit sermon. Je ne sais plus qui veille sur la plaine latine.



2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


C'est toujours difficile, toujours aussi difficile d'échapper à la forme métaphorique. C'est douloureux, cet apaisement. Que va-t-on inventer aujourd'hui qui aura cent cinquante ans dans cent cinquante ans ? Et il y a entre les deux une grande différence. L'utopie, ce serait le lieu magnifique de l'amour apaisé. Je les vois assis dans le bleu de la nuit, qui veillent sur la plaine latine. La journée s'inscrit blanche dans la mémoire. Dans le train, je prépare une courte introduction et je parle de Proust de l'utopie.