Diégèse  lundi 31 mars 2008


ce travail est commencé depuis 3013 jours et son auteur est en vie depuis 17466 jours (2 x 3 x 41 x 71 jours)
2008

ce qui représente 17,2507% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

le lieu sur Google-Earth

La littérature
La photographie
Gustav
Mathieu
Noëmie
D.
Il pleut sur Paris comme il pleut sur Paris. http://www.panoramio.com/photo/5547004 - José Manuel Pinto -





L'idée de la ville me prend et me déprend. Parfois, dans le soir, le vent de la ville accompagne mes pas. J'ai du mal, ensuite, à trouver le sommeil. Je ne sais pas si je pouvais avant trouver plus facilement le sommeil. Je sais qu'il faut s'endormir jusqu'au lendemain.





Je le connais, ce sentiment. Je sais comment faire. Quand la ville se fait trop pesante, tu regardes de loin avant de t'évanouir vers d'autres lectures d'une vie martelée. Tu transformes alors le rythme de ce martèlement en sommeil propitiatoire.



Il y a donc une autre solution. Mais tu sais que je ne veux pas jouer et je ne sais pas apprendre.





Ce n'est pas un jeu, c'est une technique. Ce sont des idées.





Le mode d'être formel revient aux causes de ces idées.





Mais il n'y a pas, peut-être, d'autres solutions que cette formalité.


2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


Je ne sais pas si je pouvais avant trouver plus facilement le sommeil. Je ne veux pas jouer et je ne sais pas apprendre. Il y a donc une autre solution. Le mode d'être formel revient aux causes de ces idées. S'endormir jusqu'au lendemain. L'idée de la ville me prend et me déprend. Dans le soir, le vent de la ville accompagne mes pas. Tu regardes de loin avant de t'évanouir vers d'autres lectures d'une vie martelée.