Diégèse  samedi 15 novembre 2008



ce travail est commencé depuis 3242 jours (2 x 1621 jours) et son auteur est en vie depuis 17695 jours (5 x 3539 jours)
2008

ce qui représente 18,3216% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain

le lieu sur Google-Earth

La littérature
La photographie
Gustav
Mathieu
Noëmie
D.
Cefalù comme une prise de tête. http://www.panoramio.com/photo/10923912 - mjag4242 -





Oui, c'est très curieux.







Et si j'essayais maintenant le silence et je serais reposé sous les palmiers pensifs. Il faut bien regarder.




Je peux me reposer. Je sais que rien n'est pour autant retranché de l'esprit.



Aujourd'hui, la ville me disait que tu n'allais pas bien. La ville me disait qu'il fallait dénouer le destin enchevêtré. Il ne fallait cependant pas se presser, juste parce que l'on n'accélère pas le temps.



Mais on peut continuer à voyager, ce qui est déjà, forcément, une accélération.


 


2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


Ce qui est déjà, forcément, une accélération. Juste parce que l'on n'accélère pas le temps. Il faut bien regarder. Je sais que rien n'est pour autant retranché de l'esprit. Le destin enchevêtré. Reposé sous les palmiers pensifs. Et si j'essayais maintenant le silence... La ville me disait que tu n'étais pas bien.