Diégèse  mardi 18 novembre 2008



ce travail est commencé depuis 3245 jours (5 x 11 x 59 jours) et son auteur est en vie depuis 17698 jours (2 x 8849 jours)
2008

ce qui représente 18,3354% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain

le lieu sur Google-Earth

La littérature
La photographie
Gustav
Mathieu
Noëmie
D.
Balestrate est au bord de la mer. http://www.panoramio.com/photo/6814185- Maro1998 -








Pourtant je ne pensais pas au froid quand je suis arrivé là-bas. J'ai traversé les parterres de petites maisons sans grâce, tenant mon cou contre le vent, peinant un peu pour avancer davantage sans trouver aucun but.




Et moi je reste toute la journée à soupirer, comme si les soupirs ne valent pas aussi pour l'ennui. Puis j'écoute des incantations musicales qui m'emmènent loin.


Je ne me suis pas réveillé. Le sommeil empâte encore mes mouvements et ralentit l'esprit. Je n'ai pas vu le jour se lever.





Et cependant tu as envie qu'il se lève encore.






Ils parlent du temps, du jour qui se lève et du jour qui se lèvera. En cela ils redécouvrent le romantisme.
 


2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


Le jour se lever. En cela ils redécouvrent le romantisme. Je ne pensais pas au froid quand je suis arrivé là-bas. Le sommeil empâte encore mes mouvements et ralentit l'esprit. Tu as envie qu'il se lève encore. J'ai traversé les parterres de petites maisons sans grâce, tenant mon cou contre le vent, peinant un peu pour avancer davantage sans trouver aucun but. Toute la journée à soupirer, comme si les soupirs ne valent pas aussi pour l'ennui. J'écoute des incantations musicales qui m'emmènent loin.