Diégèse  vendredi 21 novembre 2008



ce travail est commencé depuis 3248 jours et son auteur est en vie depuis 17701 jours (31 x 571 jours)
2008

ce qui représente 18,3492% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain

le lieu sur Google-Earth


La littérature
La photographie
Gustav
Mathieu
Noëmie
D.
Gibellina, encore détruite, encore reconstruite, à la mémoire encore détruite, à la mémoire encore reconstruite. http://www.panoramio.com/photo/14817046 - luciano bovina -








Il n'y a toujours personne. Il n'y a plus que le texte. Tous ceux-là, avant moi, avaient raison, de dire qu'il n'y a plus que le texte et aussi le souvenir du texte.


Je me souviendrai de Gibellina, de sa destruction en 1968 et de ces œuvres à souvenir éparpillées dans la ville nouvelle.





Je sais déjà que tu ne me diras jamais quels souvenirs te viennent.





Je pourrai rapporter un peu de béton bleui ?



Je rapporterai le souvenir de routes encombrées de peines. C'est tout ce qu'on peut s'imaginer de mieux en cela.

 


2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


Il n'y a toujours personne. Il n'y a plus que le texte. Tous ceux-là avaient raison. Tout ce qu'on peut s'imaginer de mieux en cela. Déjà. Rapporter un peu de béton bleui. Le souvenir de routes encombrées de peines. Tu ne me diras jamais quels souvenirs te viennent.