Diégèse  lundi 13 octobre 2008



ce travail est commencé depuis 3209 jours
et son auteur est en vie depuis 17662 jours (2 x 8831 jours)
2008

ce qui représente 18,1690% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

le lieu sur Google-Earth

La littérature
La photographie
Gustav
Mathieu
Noëmie
D.
Ipsala est un joli nom de ville. http://www.panoramio.com/photo/7508316 - babayilmaz -






Et dans le texte, il n'y a personne, vraiment personne.



Nous sommes désormais le plus près possible de la frontière. C'est le retour et nous n'avons pas encore vraiment la capacité de recevoir et de connaître des idées de choses sensibles. Il est certain cependant que ça sert, que ça sert à quelque chose pour retrouver les lambeaux de ma tête.






Je te regardais tout à l'heure, il y avait cette façon de te reposer dans l'attente qui m'a toujours impressionné.





Il attendait le texte. Certes, il n'y a personne dans le texte mais le texte continue, sans qu'il soit possible ensuite d'en changer un instant, une idée.
 



2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


Les lambeaux de ma tête. Il n'y a personne, vraiment personne. Il est certain que ça sert, que ça sert à quelque chose. Recevoir et connaître des idées de choses sensibles. Encore. Le plus près possible de la frontière. Sans qu'il soit possible d'en changer un instant, une idée. Il y avait cette façon de te reposer dans l'attente qui m'a toujours impressionné.