Diégèse  mardi 23 septembre 2008



ce travail est commencé depuis 3189 jours et son auteur est en vie depuis 17642 jours (2 x 8821 jours)
2008

ce qui représente 18,0762% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain

le lieu sur Google-Earth

La littérature
La photographie
Gustav
Mathieu
Noëmie
D.
Dimitrovgrad, et puis la Bulgarie. http://www.panoramio.com/photo/8764450 - ddenkov -





Oui, il y a un rapport. Je n'oublie ainsi jamais que le temps ne passe pas et le temps ne passe pas parce que je me rappelle seulement m'être servi de mes sens plus tôt que de ma raison.





Certes le temps ne passe pas, même avec la détermination du voyage, mais le temps, qui ne passe pas, reprend quand même peu à peu tous ses droits impossibles.





Le temps ne passerait pas si nous parvenions comme Pessoa à inventer nos propres hétéronymes.





J'ai dessiné autrefois l'horoscope des hétéronymes des Pessoa.



Bravo.





L'applaudissement n'est pas toujours espace de liberté.


Je n'ai pas oublié, moi, que la journée s'est passée douce dans le temps de la douceur, pour moi et pour tous les hétéronymes que l'on me prête.


 


2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


Je n'oublie jamais. Le temps ne passe pas. L'applaudissement n'est pas toujours espace de liberté. Parce que je me rappelais m'être servi de mes sens plus tôt que de ma raison. L'horoscope des hétéronymes de Pessoa. La détermination du voyage. Et le temps qui reprend peu à peu tous ses droits impossibles. La journée s'est passée douce dans le temps de la douceur.