Diégèse  mardi 18 août 2009


ce travail est commencé depuis 3518 jours
et son auteur est en vie depuis 17971 jours (17971 = nombre premier)
2009

ce qui représente 19,5760% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain





Gustav
Je me promènerais le long de la mer, à Beyrouth.
 

Dans le vide de mes souvenirs, le nom de Beyrouth résonne brillamment, d'un son sec qui retentit dans ma mémoire vacante. Il sonne étrangement familier, comme un nom de l'enfance, comme un nom de famille. Pourtant, mes biographes autorisés ne font pas mention de Beyrouth quand ils racontent ce qu'ils savent de mon enfance et que j'ai oublié. Ils ne font pas mention de Beyrouth quand ils racontent ce qu'ils savent de ma première jeunesse, et que j'ai oublié. De quoi pour moi Beyrouth a-t-il été l'enfance ? De quoi pour moi Beyrouth a-t-il été le commencement et la fin dans le gris des montagnes libanaises ? À quoi, pour moi, le nom de Beyrouth doit-il se substituer pour l'éternité ?
 






2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000