Diégèse  mardi 25 août 2009


ce travail est commencé depuis 3525 jours
et son auteur est en vie depuis 17978 jours (2 x 89 x 101 jours)
2009

ce qui représente 19,6073% de la vie de l'auteur

hier

L'atelier du texte demain





Gustav
Est-il possible que tu m'aies fait souffrir avec assez de force, avec assez de conviction, pour que je préfère alors, soudainement, perdre mes souvenirs, pour être certain qu'avec eux, dans le flot de ces souvenirs, de tous les souvenirs, dans ce flot jeté à l'oubli, il y aurait le souvenir de toi et le souvenir de la souffrance de toi ? Si c'était cela, toute réflexion faite, c'était un mauvais stratagème et je donnerais aujourd'hui tous mes souvenirs contre la douleur de cette souffrance, ce qui est d'ailleurs un syllogisme. Nous ne pouvons pas encore prédire notre éclipse.

Mais je n'ai même pas le moyen de connaître si tu existes vraiment et je ne peux même pas être certain que mon oubli n'était pas seulement l'oubli d'une chimère. Peut-être aurais-je voulu que tu existes pour souffrir d'amour pour toi. Comme tu n'existais pas, j'aurais voulu oublier que cette vie sans toi dans mon existence n'était pas la vie. En oubliant et en t'oubliant, dans l'existence ou la virtualité, j'ai créé une nouvelle forme de souvenir et de ton absence j'ai fait réalité même si je ne prête plus attention aux raisons pour lesquelles j'ai porté un tel jugement.
 





2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000