Diégèse  dimanche 30 août 2009


ce travail est commencé depuis 3530 jours
et son auteur est en vie depuis 17983 jours (72 x 367 jours)
2009

ce qui représente 19,6297% de la vie de l'auteur

hier

L'atelier du texte demain





Gustav
Comment vais-je voyager si je n'ai plus à constituer de souvenirs ? Que devrai-je regarder d'abord ? Si je regarde les paysages, je ne saurai quoi en faire. Sans le souvenir, quel usage faire de collines sous un soleil jauni ? À qui donner ou rendre un matin bleuté sur un fleuve d'Europe et ce pont séculaire qui salue poliment ? Si je regarde les gens, je regarderai les gens mais sans intention à leur égard, ils disparaîtront dans le paysage. Je devrai donc m'appliquer seulement à mesurer le temps qui passe, sortir de l'imagination de l'avenir et le voyage deviendra l'allégorie de ce temps du voyage. Je marcherai dans les rues de la mémoire à venir. Sans souvenirs, je serai sans nostalgie, sans douleur du retour. Il n'y a pas de retour dans l'oubli ni de retour vers l'oubli. Je retrouverai peut-être alors des mots.
 






2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000