Diégèse  lundi 7 décembre 2009



ce travail est commencé depuis 3629 jours
et son auteur est en vie depuis 18082 jours (2 x 9041 jours)
2009




hier
L'atelier du texte demain





Daniel
Et le voyageur reprend la fiction de son voyage dans la solitude choisie de l'Italie d'hiver. Il quittera aujourd'hui la Sicile pour la Calabre. Il ne s'est pas fait sicilien, il ne sera pas calabrais. C'est la dernière partie du voyage mais cette partie, la dernière, qui va de la Calabre jusqu'à l'aéroport de Rome n'a pas plus d'importance pour la fiction que toute autre partie, déterminée arbitrairement comme étant une partie du voyage, une partie de la fiction. C'est la narration, ce sont les narrateurs, qui ont habitué à donner une part plus importante aux morceaux de fiction qui viennent à la fin. Mais la fiction se moque bien de sa narration et de ses narrateurs. C'est donc la dernière partie de la fiction et la dernière partie du voyage et c'est ainsi et ceux qui voyagent et qui dès lors font semblant de voyager, font semblant de se souvenir de voyages, de vrais voyages.

Je vais naître à ce temps avec ton absence et jusqu'à l'absence de ton souvenir.
 






2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000