Diégèse  lundi 2 février 2009


ce travail est commencé depuis 3321 jours et son auteur est en vie depuis 17774 jours (2 x 8887 jours)
2009




hier
L'atelier du texte demain





Noëmie
Je n'avais aucun courage. je n'avais jamais aucun courage, même pour imaginer que je pouvais tomber amoureuse de Gustav ou que je pouvais tomber amoureuse de Mathieu ou que je pouvais tomber amoureuse d'un paysage, même d'un paysage car être amoureuse, c'est fabriquer des souvenirs et je ne voulais fabriquer aucun souvenir
J'oubliais avec application les villes italiennes de ce milieu d'hiver. Je les oubliais avec autant d'application que pouvait les oublier Gustav, autant d'application têtue qu'avait mis Gustav à les oublier et à les oublier encore. Je ne veux plus rien voir aujourd'hui de la ville. Je ne veux plus rien voir.
Je ne pouvais l'aider en rien, et surtout pas en mémoire, et surtout pas en remémoration d'un amour perdu.
Peut-être était-ce que je pense maintenant ? Peut-être n'est-ce plus ce que je pense maintenant ?
 





2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000