Diégèse  mardi 10 février 2009


ce travail est commencé depuis 3329 jours et son auteur est en vie depuis 17782 jours (2 x 17 x 523 jours)
2009

ce qui représente 18,7212% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain





Noëmie
Je ne sais pas si je vais pouvoir parler de cet amour. Je ne sais pas si je vais pouvoir parler de l'amour. Je ne sais pas si je vais pouvoir parler de mon amour. Encore aujourd'hui, dans le métro de Paris, quand je ne veux pas penser à cet amour, quand je ne veux pas penser à l'amour, quand je ne veux pas penser à mon amour, j'écoute s'égrener le nom des stations, comme le son qui est diffusé ici aujourd'hui, un peu comme le son, comme ce son qui gomme l'attente, qui gomme l'espoir d'arriver plus vite. J'écoute le bruit des stations, je lis quelques phrases dans le livre ou le journal de mon voisin, de ma voisine et je ne pense pas à cet amour, je ne pense pas à l'amour, je ne pense pas à mon amour et je ne pense pas au récit de tout cela. Puis, je ne me souviens plus. Se souvenir, c'est pouvoir arrêter quelque chose qui passe, quelqu'un qui passe. Le métro continue. Les passagers montent, descendent. Je n'arrête rien. Je n'arrête personne. Je ne m'arrête pas. Je ne sens plus mon corps car je n'admets pas encore qu'il y ait rien d'autre en moi qu'un esprit au lieu de m'engloutir dans des amours parisiennes sans aventures.
 






2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000