Diégèse  vendredi 23 janvier 2009


ce travail est commencé depuis 3311 jours et son auteur est en vie depuis 17764 jours (22 x 441 jours)
2009




hier
L'atelier du texte demain





Noëmie
Nous avons beaucoup disserté pendant ces années dernières, pendant ces dernières années, sur le statut de personnage, qui n'est pas vraiment un statut, qui n'est même pas un état, qui n'est issu que de l'intermittence de l'écriture qui répond parfois à une intermittence d'une lecture. Il est assez convenu, il conviendrait qu'au statut intermittent de personnage corresponde une fiction, c'est à dire un peu de sens narratif. Nous aurons été les personnages d'une autre intermittence. Nous aurons été les personnages les plus proches d'une vie humaine quand la vie humaine ne se fait pas narrative, ne s'épuise pas dans une narration jouée, qui s'échappe. Et ce qui nous a permis cela, c'est Gustav, c'est la perte de mémoire de Gustav et aussi la perte de ses souvenirs et cette promenade retrouvée dans un temps définitivement perdu.
Descartes dit : "Après ces remarques, je ne me sens pas moins absurde en disant : je vais faire appel à l'imagination pour apprendre avec plus de distinction ce que je suis, que si je disais : maintenant je suis, certes, éveillée, et je vois quelque chose de vrai, mais parce que je ne le vois pas encore avec assez d'évidence, je vais tout exprès m'endormir, pour que les songes me représentent justement cela avec plus de vérité et d'évidence." Et c'est tout autant absurde d'aller puiser dans l'imagination des personnages pour créer une fiction.
 




2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000