Diégèse  mercredi 25 mars 2009


ce travail est commencé depuis 3372 jours et son auteur est en vie depuis 17825 jours (52 x 23 x 31 jours)
2009




hier
L'atelier du texte demain





Noëmie
Car pour moi l'oubli serait un accès à l'existence. Un personnage n'oublie rien de toutes ses ellipses. Les séquences d'un personnage sont gravées pour tout le temps du texte et aussi pour tout le temps de la lecture du texte et la lecture peut se faire aussi rétrospective. Oublier n'est permis que pour les vivants, pour ceux qui ne jouent aucun rôle, qui ne jouent pas de rôle. Rêver aussi. Je partirai ainsi à Venise entre le rêve et l'oubli, pour vivre sous le signe du sommeil.
Te rappelles-tu combien je t'aimais à Venise ?
 






2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000