Diégèse  jeudi 5 novembre 2009


ce travail est commencé depuis 3597 jours
et son auteur est en vie depuis 18050 jours (2 x 52 x 192 jours)
2009




hier
L'atelier du texte demain





Daniel
Des quatre personnages, j'étais ainsi le plus solitaire et j'étais même le plus seul. Seul dans le texte, seul dans ce voyage de fin d'année, ce voyage de fin de texte. Seul dans la fin de ce texte et dans la fin de ce voyage, réduit à parler de toi comme on parle d'un paysage revu l'hiver sur une carte postale de l'été.
 

Tu étais l'été et tu ne souhaitais pas changer de saison. Tu voulais bien avancer en âge à la condition que ce soit l'été, mais pas un été tropical, un été de Bavière ou de Champagne qui durerait les quatre saisons. Et tu voulais pour toi un texte de l'été qui raconte cela, un été qui ne finirait pas. Je pensais que ce n'était pas si difficile mais que c'était banal et certainement sans intérêt. Mais je ne le disais pas. Pourtant je ne l'écrivais pas. Je prolongeais seulement ta présence. Et puis j'ai décidé de t'expulser de ces mots, et en définitive, de te remplacer par d'autres musiques, par d'autres silences, par des espoirs nouveaux de soleil et de mer. Mais tu étais l'été.
 





2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000