Diégèse  samedi 7 novembre 2009



ce travail est commencé depuis 3599 jours
et son auteur est en vie depuis 18052 jours (22 x 4513 jours)
2009




hier
L'atelier du texte demain





Daniel
Pourras-tu encore imposer ton absence alors que je serai en Sicile ? Pourrai-je en Sicile, comme Gustav, faire de ton absence de l'oubli et tenter de faire de la douleur de ton absence, de l'oubli et encore de l'oubli et jusqu'à l'oubli de la douleur ? Mais le souvenir, cette manie, ne lâche pas facilement. Le souvenir, support de passé qui se veut aussi support d'avenir, comme s'il était nécessaire de prédire l'avenir quand il était juste si évident, si présent, si pesant, de voir ce qui venait, ce qui allait venir, ce qui allait se passer.

Je suis à Messine et je pense à Corinthe et je pourrais aussi penser à tous les détroits de la terre et même aux détroits imaginaires. Alors que je suis à Messine et que cela suffit pour ma rêverie, alors que cela devrait suffire à toute rêverie. Je suis à Messine et je nous imagine nous tenant par le bras, croisant des couples qui s'étonnent de tes regards sur eux, sur leurs jambes, sur leur corps, de tes rires enjôleurs qui sont si loin de moi.
 






2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000