Diégèse  samedi 14 novembre 2009



ce travail est commencé depuis 3606 jours (2 x 3 x 601 jours) et son auteur est en vie depuis 18059 jours (3 x 6353 jours)
2009

ce qui représente 19,9679% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain





Daniel
Ces trois jours de pause dans le voyage sicilien ont interrompu le cours de l'écriture et je suis dès lors en morceaux comme le texte que j'écris. Je crois même que je suis morcelé comme un texte morcelé. En cela, ce travail d'écriture s'oppose à ce que l'écriture devrait produire : la reconstitution approximative d'une continuité. Je crois savoir que cette continuité n'est que fantasme et je sais que le réel est par essence discontinu. "Car en vérité, lorsque je considère celui-ci, c'est-à-dire moi-même en tant que je suis seulement une chose qui pense" commence Descartes, "je comprends que je suis une chose qui pense des fragments et qui tente de les écrire", pourrais-je continuer.

Je me rappelle aussi les voyageurs que je côtoyais dans le métro, les lecteurs de romans, ces histoires longues où la vie des personnages semble avoir un sens. Je n'écris pas de roman et j'essaye de limiter le caractère mensonger de ce texte, de ces morceaux de texte, de cela. Je fais suivre les moments d'écriture d'une lecture rapide, presque fébrile, une lecture impatiente pour vérifier encore une fois si tu hantes bien le coeur du texte, toujours.
 


2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000