Diégèse  mercredi 18 novembre 2009



ce travail est commencé depuis 3610 jours (2 x 5 x 192 jours) et son auteur est en vie depuis 18063 jours (34 x 223 jours)
2009

ce qui représente 19,9856% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain





Daniel
De quoi pourrais-je me souvenir si j'avais perdu la mémoire ? Cela dépend sans doute de l'intensité de la perte. Me souviendrais-je de mon nom ? Et me souviendrais-je aussi du nom des arbres et des fleurs ? Comprendrais-je encore la nécessité des gestes quotidiens les plus élémentaires qui assurent la survie ? Aurais-je encore la mémoire des convenances, du jour qui se lève et du jour qui se lèvera ? Perdre la mémoire, ce serait donc aussi savoir exactement ce qu'elle est et ce qu'elle n'est pas. Ce serait enfin pouvoir fixer une définition d'un terme qui, somme toute, est peu opérationnel
 






2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000