Diégèse  jeudi 19 novembre 2009



ce travail est commencé depuis 3611 jours
et son auteur est en vie depuis 18064 jours (24 x 1129 jours)
2009

ce qui représente 19,9900% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain





Daniel
Et je crois comprendre enfin, approcher enfin de la compréhension d'une évidence qui serait que la mémoire n'existe pas. Si elle n'existe pas, l'oubli n'existe pas non plus. Gustav n'a donc aucune possibilité ni d'avoir perdu ni d'avoir retrouvé la mémoire et je n'ai aucune possibilité non plus, ni de t'oublier ni de te retrouver. Ce que l'on nomme ainsi communément "mémoire" évoque le temps qui passe et ne s'embarrasse pas de savoir s'il s'agit du passé ou du futur. Il n'est question que de temps et tout le reste n'est que fiction.

Et la Sicile continue. J'ai enfin rejoint la villa de Scopello, qui pourrait être si belle, qui se cache un peu sous les cheveux des arbres plantés trop drus, et la mer se cache aussi, et les cachettes regardent les cachettes. Dans le soir, c'est ta voix que j'entends et je ne m'y ferai jamais.
 






2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000