Diégèse  samedi 21 novembre 2009



ce travail est commencé depuis 3613 jours
et son auteur est en vie depuis 18066 jours (2 x 3 x 3011 jours)
2009

ce qui représente 19,9989% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain





Daniel
Je parcours avec envie la ville détruite de Gibellina recouverte de béton, qui joue à l'Assyrie et se donne des teintes bleutées de l'antique. J'aime cette ville toute entière tendue vers la mémoire de son passé et vers l'oubli de son passé détruit. Je trouvais que la ville allait bien à Gustav et je me le rappelais ne comprenant pas ou feignant de ne pas comprendre ce que signifiait le monument de commémoration de la catastrophe de 1968. Cette année, c'est moi qui ne comprends pas et qui ne vois qu'une continuité entre le monument, construit et reconstruit, et la ville construite et reconstruite, comme la mémoire et le souvenir mêmes unis en un seul sentiment. Je ne laisserai pas le temps faire le temps. J'ai donc acheté et emporté une de ces œuvres à souvenir éparpillées dans la ville nouvelle.

Dans le soir, je repense à nos conversations et à nos rires qui donnent à rire, je repense à ton sourire qui me donne à pleurer, à ton port de tête et à ta taille. Encore une fois je choisis de pleurer.
 






2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000