Diégèse  jeudi 26 novembre 2009



ce travail est commencé depuis 3618 jours
et son auteur est en vie depuis 18071 jours (17 x 1063 jours)
2009

ce qui représente 20,0210% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain





Daniel
C'est ainsi que la Sicile est devenue le but consciencieux de tout le voyage et quand je partirai de Sicile, je rentrerai de Sicile. C'est ainsi que je comprends que le voyage de Gustav, ce voyage même que nous avons reproduit, ce voyage même que nous reproduisons est resté sans aucun but, est demeuré sans aucun but et sans aucune destination.

J'aime le mot destination. Mais parfois, je me demande vraiment s'il faut continuer, s'il faut continuer vraiment. Puis je pense au mot destination, qui n'est pas le mot destinée, qui n'est pas le mot destin. Je pense à ce mot destination qui est l'ailleurs et qui est aussi l'autre à qui je me destine. Et puis, je me rappelle qu'il ne se passe rien encore, le soir, la nuit, dans le sombre d'un désir sans nulle trace, sans espoir et le temps qui se retourne ne dit plus rien de nous. Alors, je ne sais pas s'il faut persister

Je devrais arrêter mais la voiture m'entraîne.
 





2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000