Diégèse  vendredi 27 novembre 2009



ce travail est commencé depuis 3619 jours (7 x 11 x 47 jours) et son auteur est en vie depuis 18072 jours (23 x 32 x 251 jours)
2009

ce qui représente 20,0255% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain





Daniel
Je sais désormais pourquoi j'aime les îles et ainsi pourquoi j'aime la Sicile. Je ne sais pas où tu es et je ne sais pas dire où tu es. Je ne sais donc jamais si je m'éloigne ou si je me rapproche et si, dans le souvenir, je pars ou je reviens. Je fais le tour de l'île. Je mesure ton absence et j'ajuste ton absence au manque absolu de toi mais le voyage n'est alors ni départ, ni retour. Il s'accomplit dans le temps indéfini de la boucle. Et pourtant, je cherchais encore hier le belvédère dont tu m'avais parlé un temps, avec la magie de ta voix se mêlant à la magie du lieu, et l'unique du souvenir, un baiser sur la vie. Dès lors, la Sicile, comme ces mots soignent encore, contiennent, une blessure un peu différente, avec le temps sans mesure.
 






2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000