Diégèse  jeudi 8 octobre 2009


ce travail est commencé depuis 3569 jours
et son auteur est en vie depuis 18022 jours (2 x 9011 jours)
2009

ce qui représente 19,8036% de la vie de l'auteur

hier

L'atelier du texte demain





D.
Qu'est-ce qu'un auteur peut faire dans un texte qui voyage alors qu'il en risque à chaque instant l'expulsion ? L'auteur qui voyage doit oublier que tout cela va durer, le texte, le voyage et qu'il ne s'agit pas, dans des carnets, de tenir la distance, d'arriver au bout ni de fixer comme par un croquis ce qui se passe. Ce serait un échec. On fait parfois semblant de l'ignorer, mais c'est toujours un échec. Il faut parfois cesser de regarder dehors, cesser de regarder la ville, cesser de regarder les gens dans la ville, cesser d'écouter les gens dans la ville. Alors, je retourne vers le Bosphore, regardant déjà Istanbul à marier, qui se prépare elle aussi à la fougue de la terre, qui va donner des coupoles en sacrifice, le bleu des céramiques d'Izmit, le bleu du Bosphore quand il fait froid.
Et puis il y a les personnages.
Qui sait ce que font les personnages quand ils ne sont plus, quand ils ne seront plus jamais convoqués à l'écriture et que leur lecture demeure tant incertaine ?
 


2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000