Diégèse  dimanche 18 octobre 2009


ce travail est commencé depuis 3579 jours
et son auteur est en vie depuis 18032 jours (24 x 72 x 23 jours)
2009

ce qui représente 19,8480% de la vie de l'auteur

hier

L'atelier du texte demain





Daniel
Accompagner Gustav sur un chemin de mémoire m'a conduit à considérer la mémoire et le souvenir comme des vanités. Se souvenir serait ainsi toujours se souvenir de la mort. Il faut beaucoup d'énergie pour mettre en tension, quotidiennement, le désir d'éternité et la mémoire d'événements passés, de personnes disparues, de choses détruites. La Grèce expose en permanence la mémoire détruite de l'Occident. La Grèce met les ruines sans dessus dessous, allégorie sans faille de la faiblesse et de la permanence de cette faiblesse. Les philosophes antiques qui ont contemplé ces monuments n'étaient pas moins philosophes de la ténuité humaine quand les temples étaient encore debout. Il n'y a rien, peut-être. Je pense à tout cela comme je rentre dans la nuit et mes pas éclairés font un peu de mémoire dans Langadas endormie.
 




2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000