Diégèse  jeudi 3 septembre 2009


ce travail est commencé depuis 3534 jours
et son auteur est en vie depuis 17987 jours (17987 = nombre premier)
2009




hier

L'atelier du texte demain





Gustav
Je continue mon voyage vers l'Est.

Il n'y a pas d'histoire à raconter pour expliquer ce voyage et son itinéraire, ce même itinéraire depuis 2002. Il s'agit peut-être de constater que les villes et les campagnes désormais vieillissent plus vite que les hommes. Pendant des siècles, les campagnes puis les villes ont donné aux hommes l'idée de l'éternité. Elles leur rendent aujourd'hui l'image en miroir de la fugitivité de la vie, de la dégradation de l'âge, de la banalité croissante de désirs normalisés. Elles oublient la douceur violente de leur histoire, de leur passé qui ne dit vraiment plus rien, comme j'ai oublié ma propre histoire, mon propre passé, le temps qui passe sans toi, la vie qui passe sans toi

C'est sans doute pour cela que je voudrais moi retrouver un soir la douceur des choses corporelles.
 






2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000