Diégèse  mardi 8 septembre 2009


ce travail est commencé depuis 3539 jours
et son auteur est en vie depuis 17992 jours (23 x 13 x 173 jours)
2009

ce qui représente 19,6699% de la vie de l'auteur

hier

L'atelier du texte demain





Gustav
Quels sont les sentiments que je peux conserver en l'absence de souvenirs ? Il y a la colère qui, dans son instantanéité, n'a pas besoin de souvenirs,  qui n'use pas de la mémoire. C'est une sensation qui tente de se penser et de s'imaginer mais qu'en est-il de l'imagination des sensations ? Quand je suis en colère, quand je tombe en colère, je suis comme les autres hommes qui comme moi, en colère, sont sans histoire. Je ne connais rien de l'histoire du monde et je ne connais plus rien de mon histoire. La colère oublie les souvenirs. La colère abandonne le temps, un instant. Et quand la colère s'efface, elle efface avec elle son propre souvenir et très vite, je ne sais plus ce dont il s'agissait, la vie reprend. Pourtant, alourdir le temps, augmenter son poids, augmenter son poids à l'infini, ne semble avoir aucun effet sur la colère des hommes.
 






2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000