Diégèse  mercredi 9 septembre 2009


ce travail est commencé depuis 3540 jours
et son auteur est en vie depuis 17993 jours (19 x 947 jours)
2009

ce qui représente 19,6743% de la vie de l'auteur

hier

L'atelier du texte demain





Gustav
Quand il n'y a plus la colère, la fatigue demeure. La colère cache la fatigue. Elle la chasse. Quand il n'y a plus la colère, la fatigue, une fatigue lasse, cette fatigue qui naît de toutes les fatigues passées, des fatigues à venir, la fatigue douce reprend ses droits. Les souvenirs fatiguent. Pour autant je peux témoigner qu'un homme sans souvenirs connaît cependant la fatigue. Elle vient de ses rêves et des conversations. Elle vient de l'absence de rêves et parfois même du silence des conversations. Je ne parviens jamais à décrire ni à cerner cette fatigue. C'est une figure composée de mille côtés.
 






2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000