Diégèse  mercredi 23 septembre 2009


ce travail est commencé depuis 3554 jours
et son auteur est en vie depuis 18007 jours (11 x 1637 jours)
2009




hier

L'atelier du texte demain





Gustav
Je ne me souviens pas de l'automne et pourtant... toute la vie autour de moi est organisée pour le souvenir, par lui, avec lui. Les arbres se souviennent feuille à feuille de l'été et se souviennent feuille à feuille du printemps. Les enfants répètent des jeux qui viennent des jours ensoleillés. Je croise encore dans les rues des visages brunis patiemment. Il s'agit de conserve de temps, il s'agit de confiture de temps, qui montre, en accéléré, la vieillesse et la mort, l'ineptie et la beauté, si mêlées que l'on en perd la raison. Je suis dans la douceur retrouvée, je suis là, et le temps passe avec la tendresse mature qui va vers octobre
Et moi sans souvenirs, que puis-je faire d'autre que de décrire les scènes du monde en espérant y révéler autre chose que le temps qui passe, un secret bien gardé qui donne sens aux formes sans les précipiter d'emblée dans la durée ?
 



2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000