Diégèse  jeudi 12 août 2010
Le texte en continu

ce travail est commencé depuis 3877 jours et son auteur est en vie depuis 18330 jours (2 x 3 x 5 x 13 x 47 jours)
2010

ce qui représente 21,1511% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

Roland Barthes - Collège de France - séance du 8 décembre 1979
"Est-ce que vous imaginez (de) dédier votre vie à l'élaboration d'une œuvre,
d'une série d'œuvres ? Et il m'a répondu non :
non je ne l'imagine pas. Non ça ne m'intéresse pas."


Ce que je retiens... (des années précédentes) ...et ce que j'ai lu, vu ou entendu... et ce que ça fait... ...puis ce que j'écris.
Oser, tenter... Tenter de réfuter Descartes. Oser des caresses dans les dunes et en tomber amoureux, légèrement, doucement, sans conséquence et donc sans mémoire et donc sans histoire.
Barthes poursuit la narration de sa rencontre avec Jean, ce jeune écrivain qui ne voulait plus écrire et qui, disant non au désir d'écrire absolu, à l'écrire comme "tendance", dit non à Barthes, assez sèchement et dit non à la littérature.
Je recule de quelques pas. Je te laisse au jeu des vagues. Je me livre au sable, avec un peu de vent, un peu plus loin.







2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
... l'absence de l'amour est la mystique de l'amour. Nous pourrions tenter.
J'écoute ces mots comme on écoute le bruit de la mer, le bruit incessant, mais ce n'est pas le bruit de la mer, c'est juste une ressemblance, c'est juste une comparaison.

... le rétroviseur et la littérature. ... pour juste faire plaisir à tes yeux, au plissé soleil de tes yeux. ... la nuit, aucune étoile et le bruit du port... J'ai pensé à la mer, à la dune...